Comment déguster et conserver son chocolat ?

Comment déguster et conserver son chocolat ?

 

On pourrait penser que lorsque l’on déguste du chocolat de qualité, nous n’avons besoin que de notre bouche, mais c’est loin d’être le cas ! Tous nos sens sont sollicités sans exception !

Tout d’abord, la vue entre en jeu, nos yeux se concentrent sur la beauté du chocolat, en tablettes, pralines, truffes, etc. Nous remarquons les couleurs et nuances, les reliefs, les formes, la brillance, les aliments ajoutés comme des fruits, fruits secs, etc. Ce sont tous ces éléments qui nous guident lors de notre choix.

Ensuite, vient le toucher, lorsque l’on prend le chocolat entre nos doigts, nous sommes en contact direct avec le produit, on peut ressentir sa texture, son poids, etc.

L’odorat est l’avant-dernière étape qui vient juste avant la dégustation, elle met davantage l’eau à la bouche. Une délicieuse odeur se dégage de la boîte ou de l’emballage et vient titiller notre nez. On peut aussi l’approcher de notre nez et ainsi découvrir plus intensément les différents arômes qui s’en dégagent.

Quand on casse un morceau de chocolat dans ses mains ou entre ses dents, un son discret et satisfaisant de craquements se propage.  Si c’est du chocolat blanc ou au lait, ce son sera encore plus léger, à cause de la teneur en lait.

Last but not least … Le goût ! Vous pouvez mâcher légèrement le chocolat, mais le but est de le laisser fondre sur votre langue, pour en libérer et en apprécier toutes les saveurs.

Le chocolat se déguste comme le vin, en effet, ils possèdent tous les deux une multitude d’arômes. Il est évident de privilégier un chocolat artisanal de qualité ! Pour commencer, il faut bien nettoyer le palais et donc par la même occasion les papilles. Vous pouvez boire avec de l’eau, manger un morceau de pain, de pommes ou de gingembre, et même sentir des fèves de café. N’hésitez pas à réitérer cette étape, entre chaque sorte de chocolat que vous goûterez, pour correctement réinitialiser et clarifier vos papilles. Pour déguster le chocolat de la meilleure façon qu’il soit, il est préférable d’en consommer plusieurs fois et en petite quantité. De cette manière, il est plus facile et efficace d’analyser sa texture et ses arômes, mais le plus important est encore d’en apprécier son goût et son caractère. Il est intéressant également de commencer par des chocolats plus « simples » comme les tablettes par exemple, et ensuite passer aux pralines qui sont plus « complexes » au niveau de la composition.

Tout comme le vin, le chocolat se conserve très bien à une température ambiante, de plus ou moins 18°C, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Il est déconseillé de le placer à la chaleur, car il pourrait évidemment fondre mais cela réduirait aussi sa durée de consommation. Il ne faut pas non plus de le mettre au réfrigérateur, car cela peut  modifier son aspect ou encore ses arômes. Le chocolat reste naturellement bon à la consommation après la date limite indiquée, mais attention tout de même, car le chocolat artisanal finit par perdre en parfum et en saveur.

0

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Cart

Panier

X