Du chocolat pour faire passer la pilule

Médibons, en voilà un nom rigolo. Mais qu’est-ce que c’est ?

Le projet des Médibons propose aux milieux hospitaliers d’utiliser le chocolat comme accompagnement pour les traitements des enfants hospitalisés. Il remplace la seringue doseuse traditionnelle pour l’ingestion des médicaments liquides chez l’enfant de 1 à 15 ans. Présenté sous la forme d’un petit bestiaire, l’enfant prend conscience de son traitement tout en profitant des effets bénéfiques du chocolat (énergisant, stimulant, anti-stress,…). Un joli concept proposé par Thomas Panzolato, étudiant DSAA à Marseille.

Ce projet permettrait aussi d’aider l’infirmière à renouer une approche avec l’enfant, alors peureux de la « blouse blanche ». Il lui permet aussi un meilleur rendement lors de la « préparation magistrale » des médicaments, diminuant les erreurs et facilitant les manipulations.

Ce type d’accompagnement convient aux cas de traitements légers ou en fin d’hospitalisation. Le conditionnement et le packaging individuel répondent aussi à un désir d’optimisation d’espace dans les hôpitaux, et à une efficacité lors de la distribution des médicaments.

Le projet vient d’être récompensé par l’Agence pour la Promotion de la Création Industrielle (en France), par l’attribution du Label de l’Observeur du Design 2013 .

0

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Cart

X